Trust offshore et fondation offshore – Quelle est la différence ?

Quelle est la différence entre une fondation offshore et un trust offshore ? Obtenez les réponses dans cet article et découvrez s'il s'agit de bonnes options pour votre portefeuille financier.

Quelle est la différence entre les fondations offshore et les trusts offshore ?Vous avez décidé que l’un des meilleurs moyens de protéger vos actifs pour l’avenir est d’ouvrir des comptes financiers à l’étranger. La question qui vient ensuite à l’esprit est de savoir quel type de compte répond le mieux à vos besoins. Dans le cadre de votre planification financière, une option que vous devriez envisager de près est celle d’un trust offshore ou d’une fondation offshore.

Ces deux approches sont d’excellents moyens de s’assurer que vos actifs sont gérés de manière adéquate et qu’ils profitent à ceux que vous souhaitez garder en mémoire dans le cadre de votre planification successorale. Ils présentent même certaines similitudes qui peuvent vous amener à vous demander si l’un est intrinsèquement meilleur que l’autre.

En plus de comprendre en quoi les trusts et les fondations offshore sont similaires, il est utile de savoir en quoi ils diffèrent. Voici quelques points clés que vous devez garder à l’esprit.

Besoins en matière d’inscription

Quel que soit le pays que vous choisissez, la création d’une fondation implique de s’assurer qu’elle est enregistrée de manière appropriée auprès du gouvernement. La procédure d’enregistrement peut varier légèrement d’un pays à l’autre. En général, il existe des formulaires spécifiques à remplir pour identifier la nature de la fondation, le conseil d’administration qui la dirigera et des copies d’autres documents de base tels que les statuts.

En revanche, un trust offshore ne doit pas être enregistré auprès d’un gouvernement. Tout comme les comptes de chèques et d’épargne offshore doivent respecter les lois bancaires d’un pays lors de leur création, il en va de même pour un trust. Vous traitez directement avec une institution pour créer la fiducie plutôt qu’avec une agence ou un service gouvernemental.

La constitution en personne morale

Vous devrez les établir en tant qu’entité juridique pour les fondations. Le processus peut varier légèrement d’un pays à l’autre, mais il s’apparente à la création d’une société. Ce qui est différent, c’est qu’il n’y a pas d’investisseurs et qu’il y a un conseil de gestion plutôt qu’un conseil d’administration couplé à une équipe de direction.

Si vous décidez qu’un trust est la solution la plus pratique, vous n’avez pas à vous soucier de la constitution en société. Vous ouvrez un compte et autorisez un fiduciaire à gérer les actifs que vous avez choisi de placer dans la fiducie. Il s’agit notamment des versements à un bénéficiaire sur la base des règlements que vous avez établis dans le cadre du contrat de fiducie.

Public ou non public

En tant qu’entité constituée en société, une partie de la documentation relative à la fondation sera du domaine public. Plus précisément, la charte de la fondation sera publique. Selon la juridiction dans laquelle la fondation offshore est établie, d’autres documents peuvent également être mis à la disposition du public.

Si vous décidez qu’un trust offshore est la meilleure solution, il n’est pas nécessaire qu’une quelconque documentation soit mise à la disposition du public. Dans certains pays, il est possible de structurer un compte fiduciaire confidentiel. Ceci est particulièrement important si vous souhaitez protéger votre identité et celle du bénéficiaire.

Transfert d’actifs

Dans la plupart des pays d’outre-mer, il est possible de créer une fondation sans qu’il soit nécessaire de mettre immédiatement des actifs en gage au profit de la nouvelle entité juridique. Vous avez certainement la possibilité de créer la fondation, d’ouvrir un compte courant à l’étranger et de l’alimenter avec un solde d’ouverture. Il est également possible de créer le trust et de commencer à transférer des liquidités et d’autres actifs financiers à la nouvelle entité plus tard.

Le fonctionnement des trusts offshore est légèrement différent. Vous devrez mettre en gage des actifs pour la fiducie lors de sa création. En fonction de sa structure, vous n’aurez aucun problème à transférer ultérieurement d’autres actifs dans le trust. Il est ainsi possible de créer le trust avec un minimum d’actifs et de l’enrichir au fil du temps.

Propriété légale des actifs

N’oubliez pas qu’une fondation est une entité juridique. En tant que tel, il sera propriétaire des actifs que vous choisirez d’y transférer. Dans tous les cas, les gestionnaires qui supervisent la fondation ont le pouvoir de faire tout ce qui est nécessaire pour protéger ces actifs. S’il est vrai que les gestionnaires ont la possibilité de vous consulter, la plupart des sites offshore n’exigent pas qu’ils le fassent.

Il en va tout autrement d’un compte fiduciaire. Elle n’est pas propriétaire des actifs détenus. Il s’agit plutôt d’un moyen de gérer ces actifs, en espérant que les objectifs que vous vous êtes fixés pour le trust soient atteints.

Par exemple, vous pouvez constituer le trust, agir en tant que constituant pour l’alimenter avec des actifs et vous désigner comme fiduciaire jusqu’à la fin de votre vie. Vous pouvez également désigner un administrateur pour vous remplacer. Le droit de gestion appartient au fiduciaire que vous avez désigné et il en est ainsi jusqu’à ce que le fiduciaire ne puisse plus exercer ses fonctions pour quelque raison que ce soit.

Actions en justice

L’avocate Idaliz Haydee Guiraud Ortiz, basée à Panama City, au Panama, explique que « comme une fondation est une entité juridique, cela fait une différence dans le traitement des actions en justice. Une fondation peut intenter une action en justice contre une personne ou une autre entité juridique. Parallèlement, il est possible pour des particuliers, des entreprises ou d’autres types de personnes morales d’intenter une action en justice contre une fondation ».

Dans le cas d’un trust, quel qu’il soit, il n’y a pas d’entité juridique pour intenter une action en justice. Toute action en justice implique le syndic. Cela signifie que le syndic peut poursuivre une autre entité sous son nom. D’autres personnes peuvent également poursuivre ce même syndic. La possibilité de poursuivre le compte fiduciaire lui-même n’est pas légalement possible dans la plupart des pays où les fiducies offshore sont proposées.

Questions relatives à la révocabilité

Les fondations peuvent être structurées de manière à être révocables ou irrévocables. Le statut peut être documenté dans les statuts et dans l’acte de fondation. Il faut savoir qu’en l’absence de distinction claire, la fondation peut être considérée comme révocable puisqu’il n’y a pas de preuve du contraire.

La situation est inverse lorsqu’il s’agit d’un trust. Comme une fondation, un trust peut être révocable ou irrévocable. Vous devrez déclarer l’option choisie lors de l’établissement du trust. Il n’est pas rare qu’un trust soit considéré comme irrévocable s’il n’est pas expressément identifié comme révocable.

Options offshore pour la protection des actifs

N’oubliez pas qu’il existe plus d’un type de fondation offshore. Il en va de même pour les fonds fiduciaires. Cela signifie que vous ne devez pas vous contenter de connaître les similitudes entre les trusts offshore et les fondations offshore.

Il est également important de prendre en compte les particularités liées au type de fondation ou de trust qui vous semble le mieux adapté.

La banque primée Caye International Bank au Belize peut vous aider à comprendre les options financières offshore qui s’offrent à vous pour la protection de vos actifs. Contactez notre équipe dès aujourd’hui ; il ne vous faudra pas longtemps pour réduire l’éventail des choix et finalement opter pour la solution qui vous convient le mieux.

Contacter Caye International Bank

 

 

 

Cet article a été publié à l’origine sur Escape Artist.

Share:

Facebook
Twitter
LinkedIn

More Posts

Qui bénéficie des services bancaires offshore par Internet ?

Une utilisation judicieuse des services bancaires offshore sur Internet peut s’avérer idéale pour vous, surtout si votre objectif principal est de vous constituer un pécule pour les années de retraite.

On a l’impression que les services bancaires offshore sur Internet sont exclusivement réservés aux personnes fortunées. Le fait est que cette solution bancaire particulière peut offrir un certain nombre d’avantages, même si vous n’avez pas des millions de dollars à déposer et à investir. Cela signifie que les ménages aux revenus plus modestes peuvent et doivent envisager la possibilité d’utiliser des comptes offshore avec accès en ligne pour élargir leurs horizons financiers et accroître leur patrimoine net.

Read More »

Send Us A Message