5 mythes sur l’investissement international et pourquoi vous devriez les ignorer

Certains des mythes les plus répandus sur l'investissement international tournent autour de l'anonymat, de l'évasion fiscale, de la valeur nette des investisseurs, des marges bénéficiaires par rapport aux investissements américains et des risques encourus.

La banque à l'internationalPour ceux qui n’ont jamais investi à l’étranger, se lancer dans ce nouveau domaine financier peut parfois s’avérer décourageant, notamment en raison des nombreux mythes qui entourent l’investissement offshore et international.

Si certains mythes sont fondés sur la vérité, beaucoup d’autres sont complètement faux et répandus par ignorance. Avant de vous engager ou de vous détourner des investissements offshore et internationaux, découvrez la vérité qui se cache derrière chacun de ces mythes.

1. Investir à l’étranger est risqué

Ce mythe est en partie vrai, simplement parce que tout investissement comporte un risque. Que vous investissiez dans une action de premier ordre ou dans une startup technologique, il y a toujours un risque.

Toutefois, il est manifestement faux de dire qu’un investissement offshore est intrinsèquement plus risqué qu’un investissement national.

Si vous souhaitez investir à l’étranger pour diversifier votre portefeuille ou préparer votre patrimoine pour l’avenir, il existe différents niveaux de risque que vous pouvez prendre en considération. Les investisseurs peuvent toujours choisir le niveau de risque et de rendement qu’ils souhaitent, que ce soit dans leur pays ou à l’étranger.

2. Le marché américain peut offrir de meilleurs profits

Ce mythe est presque entièrement faux. Les bénéfices varient en fonction du moment de l’investissement, du risque encouru et de la performance de l’investissement, et n’ont généralement pas grand-chose à voir avec la situation géographique.

Si certains investissements américains peuvent donner d’excellents résultats, ce n’est certainement pas le cas de tous. À l’inverse, de nombreux investissements internationaux sont d’immenses succès, même s’ils ne sont pas tous identiques.

3. Seuls les très riches peuvent investir à l’étranger

Un autre mythe complètement faux est l’idée que les investissements internationaux sont réservés aux personnes incroyablement riches qui peuvent se permettre d’investir des millions de dollars à la fois. S’il ne fait aucun doute que les millionnaires peuvent investir à l’étranger et le font, ce privilège n’est pas basé sur le revenu.

Quel que soit votre patrimoine ou le montant que vous souhaitez investir, une action, un trust, un fonds ou un bien immobilier offshore ou international peut être disponible dans votre budget.

4. Les investissements internationaux sont des moyens d’éviter l’impôt

Ce mythe n’est que partiellement vrai. L’un des nombreux avantages de l’investissement offshore est la possibilité de réduire la fiscalité. Toutefois, cela dépend entièrement du lieu où vous choisissez d’effectuer vos opérations bancaires et de la législation fiscale locale.

Il est important de noter qu’investir à l’étranger et profiter des avantages fiscaux n’est pas illégal. Dans le monde d’aujourd’hui, ces investissements judicieux ne sont pas stigmatisés et constituent simplement un avantage pour un investisseur prudent.

5. Les juridictions bancaires internationales autorisent l’anonymat

Ce mythe est ancré dans la vérité, mais il est important de bien le comprendre. Plusieurs centres bancaires offshore, comme le Belize, offrent aux entreprises et aux particuliers la possibilité d’effectuer leurs opérations bancaires de manière anonyme et privée, selon leurs besoins.

Il peut s’agir, par exemple, de ne pas fournir la liste des directeurs d’une entreprise ou de ne pas avoir à fournir de formulaires de déclaration financière après avoir reçu d’importantes sommes d’argent pour l’expansion d’une entreprise. L’anonymat peut être un sous-produit de l’investissement international, mais il n’est pas nécessairement applicable à tous.

En découvrant la vérité sur ces cinq mythes, vous serez mieux préparé à vous faire une opinion sur l’investissement international. Contactez Caye Bank dès aujourd’hui pour obtenir de plus amples informations sur les services bancaires au Belize.

 

Share:

Facebook
Twitter
LinkedIn

More Posts

Conseils pour ouvrir un compte offshore

Le potentiel d’un bon compte offshore ne peut être sous-estimé. Malheureusement, certains investisseurs ont tendance à aborder le processus comme si un compte était aussi bon qu’un autre. Lorsqu’il s’agit d’investissements internationaux, ce n’est pas le cas. Avant d’ouvrir un compte pour une activité offshore, quel qu’il soit, prenez le temps de réfléchir à ces facteurs.

Read More »

Utiliser les trusts offshore pour protéger les actifs

S’il existe de nombreux moyens de protéger et de préserver vos actifs, il ne fait aucun doute qu’un trust offshore est un choix fantastique. Les investisseurs peuvent placer divers actifs dans un trust et choisir un bénéficiaire, ce qui leur permet de s’assurer que leurs proches seront protégés. Les trusts peuvent également être utilisés comme outil de planification successorale offshore et pour réserver des dons caritatifs pour l’avenir. La localisation offshore du trust a une grande importance, car elle peut potentiellement réduire votre charge fiscale légale et même diminuer vos frais généraux annuels d’investissement.

Read More »

7 choses à savoir avant d’investir à l’étranger

Avant d’investir à l’étranger, il faut tenir compte de la stabilité du lieu, du niveau de risque idéal et des coûts que cela implique. N’oubliez pas non plus que l’investissement offshore est légal, qu’il se présente sous différentes formes et qu’il peut vous aider à réduire vos impôts.

Read More »

Send Us A Message