Que doivent savoir les investisseurs américains sur la FATCA ?

Il est important que les contribuables américains comprennent les exigences de la FATCA lorsqu'ils investissent à l'étranger. Découvrez ce que vous devez savoir sur la FATCA.

Exigences de la FATCAPour les investisseurs américains, les services bancaires offshore peuvent sembler difficiles à mettre en œuvre en raison de la loi sur la conformité fiscale des comptes étrangers (Foreign Account Tax Compliance Act, ou FATCA). Une fois que vous avez compris la FATCA, il est clair que la législation ne doit pas vous empêcher d’effectuer des opérations bancaires ou d’investir dans le monde entier.

Apprenez-en un peu plus sur la FATCA afin de pouvoir ouvrir des comptes à l’étranger en toute confiance.

Qu’est-ce que la FATCA ?

Tout d’abord, il est important de définir FATCA. Cette loi a été établie par le gouvernement des États-Unis en 2010. L’objectif de la FATCA est d’améliorer le respect des obligations fiscales par les citoyens américains, les résidents ou toute autre personne responsable du paiement des impôts aux États-Unis.

En vertu de la FATCA, les institutions financières étrangères et certaines autres entités non financières sont tenues de communiquer à l’Internal Revenue Service (IRS) les comptes et les actifs des citoyens américains qui effectuent des opérations bancaires à l’étranger. Il s’agit d’une charge bien plus importante pour les banques que pour les particuliers, même si ces derniers devront fournir davantage d’informations aux banques étrangères.

La FATCA a été créée pour réduire l’évasion fiscale et garantir que les citoyens américains paient les impôts appropriés à l’IRS sur les actifs détenus à l’étranger. Les services bancaires offshore peuvent réduire la charge fiscale pour de nombreux titulaires de comptes, et c’est ce qu’ils font. Toutefois, ces personnes doivent toujours se conformer à la législation fiscale de leur pays de résidence.

Grâce à la FATCA, l’IRS peut plus facilement suivre les transactions financières des Américains, ce qui lui permet de mieux déterminer les impôts dus au gouvernement des États-Unis au niveau des États et au niveau fédéral.

Quelles sont les informations fournies à l’IRS dans le cadre de la FATCA ?

En vertu de la FATCA, les institutions financières étrangères, appelées FFI, sont tenues de communiquer à l’IRS des informations sur les comptes financiers détenus par des citoyens américains. Tous les contribuables américains doivent savoir que lorsqu’ils fournissent des informations à une banque étrangère, certaines de ces informations doivent être communiquées à l’IRS.

Les informations communiquées à l’IRS comprennent

  • Nom
  • Adresse
  • Numéro d’identification fiscale américain (TIN)
  • Solde global annuel du compte
  • Montant brut des intérêts versés sur un compte de dépôt

Certains investisseurs américains sont frustrés par l’implication de l’IRS dans les activités bancaires internationales. Cependant, l’IRS et le gouvernement américain ont certainement des raisons valables d’imposer le respect des obligations fiscales aux citoyens américains.

Que signifie FATCA pour les banques internationales ?

Ce texte législatif concerne principalement les institutions financières étrangères. Chaque banque offshore doit se conformer à la FATCA, et ce processus peut s’avérer coûteux et difficile.

En fait, certaines banques internationales ont choisi de ne pas offrir de services aux Américains en raison de la FATCA. Étant donné que les coûts de mise en conformité peuvent être très élevés et que la collecte des données pertinentes prend du temps, de nombreuses banques ont limité leurs services aux investisseurs provenant de pays autres que les États-Unis.

Les banques, les fonds communs de placement et les autres entités d’investissement qui travaillent avec des citoyens et des résidents américains doivent se conformer à toutes les réglementations de la FATCA. Pour commencer, les institutions financières doivent déterminer si les titulaires de comptes sont des citoyens américains ou s’ils sont soumis à la législation fiscale américaine. Ensuite, les banques contactent leurs titulaires de comptes américains et leur demandent de soumettre un formulaire W-9, qui fournit des informations sur les numéros d’identification fiscale. Les institutions financières peuvent également être amenées à prendre des mesures extrêmes pour vérifier l’identité et l’adresse de toute personne ouvrant un compte.

Bien entendu, les institutions financières doivent également communiquer régulièrement à l’IRS les transactions, les retraits et les soldes des comptes détenus par les Américains. Cela ajoute beaucoup de travail administratif et peut obliger les banques à prélever des frais supplémentaires auprès des titulaires de comptes. Bien que ces frais soient généralement minimes, ils reflètent les obstacles supplémentaires que les banques offshore doivent franchir pour se conformer à la réglementation FATCA.

Que signifie FATCA pour les investisseurs américains ?

Si vous êtes un contribuable américain possédant des actifs à l’étranger, que signifie pour vous la FATCA ? Tout d’abord, il est important de savoir que vous, ainsi que la FFI, avez des responsabilités en matière de déclaration à l’IRS. Il existe des seuils de déclaration pour les personnes qui remplissent une déclaration d’impôt aux États-Unis :

  • Simple
  • Marié(e), mais déposant une demande séparée
  • Marié, dépôt d’une demande conjointe

Ces seuils varient également selon que vous êtes un contribuable résidant à l’étranger ou un contribuable résidant aux États-Unis. Voici quelques-uns des formulaires de l’IRS qui doivent être remplis en plus du formulaire 1040 :

  • Formulaire 114 du FinCen, également appelé FBAR – déposé électroniquement et séparément de votre formulaire 1040
  • Formulaire 8938 – à joindre à votre déclaration de revenus 1040

Le fait de ne pas déposer les formulaires appropriés auprès de l’IRS peut entraîner de lourdes pénalités, voire des poursuites pénales. Vous trouverez plus de détails, y compris un résumé des déclarations FATCA, sur le site web de l’IRS ici.

L’ouverture d’un compte bancaire offshore est relativement facile, mais vous devrez fournir plus d’informations que pour l’ouverture d’un compte bancaire national aux États-Unis. Si vous envisagez d’ouvrir un compte bancaire dans une destination comme le Belize, préparez-vous à fournir un peu plus d’informations. Les informations supplémentaires requises servent simplement à confirmer que vous êtes bien la personne que vous prétendez être, ce qui permet à votre institution financière de se conformer plus facilement à la FATCA et à d’autres lois bancaires internationales.

Il est indéniable que la loi FATCA rend les investissements internationaux et les opérations bancaires un peu plus difficiles pour les citoyens américains. Cependant, les services bancaires et d’investissement offshore présentent bien plus d’avantages que le travail supplémentaire exigé par la FATCA.

Le Belize est un pays qui respecte pleinement la FATCA. Pour en savoir plus sur la légalité des opérations bancaires au Belize tout en étant conforme à la FATCA, adressez-vous au personnel compétent de la Caye International Bank, dont le siège se trouve sur l’île d’Ambergis Caye, au Belize.

Contactez Caye dès aujourd’hui pour obtenir des réponses à vos questions sur les services bancaires internationaux.

Share:

Facebook
Twitter
LinkedIn

More Posts

Pourquoi les retraités aiment la gestion d’actifs offshore

S’il existe de nombreuses raisons pour lesquelles les retraités apprécient la gestion d’actifs à l’étranger, les plus importantes sont la possibilité de disposer de temps libre pendant la retraite, d’obtenir des conseils d’experts en matière de planification successorale et de réduire les impôts.

Read More »

5 types de personnes qui ont besoin d’un compte d’épargne offshore

Si presque tout le monde peut bénéficier d’un compte d’épargne international, les personnes qui voyagent ou vivent à l’étranger, celles qui souhaitent préserver leur confidentialité financière, celles qui veulent réduire leurs impôts, celles qui planifient leur succession et celles qui s’inquiètent de la stabilité politique ou économique sont les plus à même d’en profiter.

Read More »

Gérer au mieux votre argent et vos biens au Belize

Au cours des dernières décennies, les responsables gouvernementaux du Belize ont adopté une ligne de conduite qui a rendu le pays très attractif pour les investisseurs étrangers. Outre les options bancaires offshore intéressantes et le marché immobilier robuste, les investisseurs peuvent également trouver dans le pays d’autres opportunités qui valent la peine d’être prises en considération. Si vous avez décidé que le Belize est l’endroit idéal pour fonder vos efforts d’investissement international, il est important de prendre quelques mesures pour tirer le meilleur parti de ces structures monétaires béliziennes et faire en sorte que vos rendements soient les meilleurs possibles.

Read More »

Send Us A Message